Sage femme – Martin Provost

Sage Femme : AfficheClaire est la droiture même. Sage-femme, elle a voué sa vie aux autres. Déjà préoccupée par la fermeture prochaine de sa maternité, elle voit sa vie bouleversée par le retour de Béatrice, ancienne maîtresse de son père disparu, femme fantasque et égoïste, son exacte opposée.

Très beau portrait de femmes, Sage femme est un film sensible, touchant. La rencontre entre Catherine Deneuve et Catherine Frot vaut le détour. Deux femmes qui font une grande carrière mais qu’on n’avait pas vu ensemble.

Les deux personnages vont parfaitement bien aux deux actrices, Deneuve en femme fatale, qui a profité de la vie, des hommes et de l’argent. Regrettant parfois certaines de ses décisions mais qui ne voulait pas s’arrêter de vivre. Frot au contraire de Deneuve, une femme droite, sérieuse dans son travail, qui se consacre a son jardin au bord du fleuve.

La rencontre entre les deux se passe mal, Catherine Deneuve (Beatrice) a quitté il y a trente ans le père de Claire (Catherine Frot), celui ci n’a pas supporté la séparation d’avec cette femme fantasque. Claire ne souhaite pas revoir Béatrice si longtemps après alors qu’elle a fait son deuil.

La maladie de Béatrice la pousse a revenir et cherche à s’excuser de son comportement en se livrant comme jamais elle ne l’a fait à Claire. Entre elles finalement une complicité renait. La soignante prend en charge Béatrice, s’occupe d’elle, l’héberge et veille sur elle. Entre ses nuits à la maternité où elle donne naissance aux enfants et ses journées avec la femme du passé, la vie de Claire se remplit bien mais elle a le temps de profiter de son jardin et redécouvre les joies de l’amour au bras de Paul (Olivier Gourmet).

Sage femme montre l’opposition entre deux caractères très différents, le besoin d’être pardonné et que l’on peut toujours apporter quelque chose a ses semblables, sans rien attendre en retour.

Sage femme m’a plu, j’ai beaucoup pensé pendant ce film à Another Year de Mike Leigh, sur un couple de retraités anglais qui cultivent leur jardin, et leurs amitiés sur une année. Avec Sage femme on suit aussi les saisons, la grossesse de la fiancée du fils de Claire, les choix d’études de ce dernier qui souhaite entrer plus vite dans la vie active.

Les naissances sont magnifiquement filmées, des accouchements en réel, où Catherine Frot joue son rôle de sage femme en pleine action. C’est une très belle déclaration d’amour aux femmes.

Publicités