Le Labyrinthe, La Terre Brulée, Le remède mortel – L’épreuve Tome 1 à 3 – James Dashner

L'épreuve, tome 1 : Le LabyrintheQuand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier… Il se retrouve entouré d’adolescents dans un lieu étrange, à l’ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d’acier. Chaque nuit, le plan en est modifié. Thomas comprend qu’une terrible épreuve les attend tous. Comment s’échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa vie ? Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets enfouis au plus profond de sa mémoire…

J’ai lu avec intérêt ces trois tomes de l’aventure L’épreuve de James Dashner. Lu et apprécié les rebondissements que l’on découvre au cours des trois tomes. Rendre les héros amnésiques de leur passé était une très bonne trouvaille, la mémoire avait une grande importance, et ceux qui avaient la possibilité de la retrouver n’étaient pas toujours mieux. 

Toutes les épreuves que le groupe de jeunes adolescents traverse servirait à créer un remède pour éliminer la maladie, la Braise qui détruit progressivement l’humanité. Seuls quelques immunisés ne sont pas touchés par la maladie.

Les secrets se dévoilent progressivement, le lecteur perdu au bout du premier tome prend plus d’informations lors du deuxième mais surtout pendant la conclusion. Pour ceux qui s’en inquiètent il y a vraiment une fin et on découvre les raisons qui ont poussé au comportement du Wicked, l’organisme chargé de créer un remède. Tuer quelques uns pour en sauver des milliers c’est on pourrait dire leur devise. 

Alors certes le roman est destiné à un public adolescent donc je trouve qu’à certaines reprises nous n’allons pas assez loin dans les sentiments, les relations entre les adolescents sont parfois trop sages, même s’il y a de la violence, de la haine…

Mais avec tout ça ils n’ont pas vraiment le temps d’aimer, c’est probablement la raison pour laquelle l’auteur a mis un frein sur ce sentiment. Les catastrophes sont telles que les adolescents n’ont pas le temps, ils sont toujours pris au piège des épreuves du Wicked, leurs amis meurent, sont blessés… 

J’ai trouvé l’idée de James Dashner très bien, j’ai hate de voir les films qui ont été tiré de ces romans.