Wolf Hall – Peter Kosminsky

wolf hallUne mini série de 6 épisodes produite par la BBC, sur la vie de Thomas Cromwell, proche conseiller du roi Henri VIII lorsqu’il souhaitait divorcer de sa première épouse Catherine d’Aragon pour épouser Anne Boleyn.

Wolf Hall est une série produite par la BBC, regroupant les deux livres de Hilary Mantel Wolf Hall et Bring up the Bodies (en français : Le conseiller (Dans l’ombre des Tudors) et Le pouvoir). Une série très raccourcie car chacun des deux tomes de Hilary Mantel comportait plus de 500 pages, mais en six épisodes, brillamment écrits, on retrouve immédiatement l’ambiance, le style, les visages qu’on a vu dans le livre.

Thomas Cromwell, nous ne le connaissons pas trop en France, mais il a fait partie de l’entourage du roi Henri VIII (qui a dirigé l’Angleterre d’une poigne de fer, un roi contemporain de François 1er). Cromwell est un fils de forgeron. A l’époque où les lords anglais trustaient les postes de conseillers auprès des hommes de pouvoir, lui, par son intelligence, sa vivacité, ses expériences variées, a fait ses preuves auprès du Cardinal Wosley (conseiller d’Henri VIII jusqu’à ce que Anne Boleyn intervienne) puis auprès du roi, devenait ami, confident. Tout en étant vivement critiqué par les lords.

La série s’intéresse à cette période importante de l’histoire anglaise, lorsque Henri VIII souhaitant divorcer, rompt avec l’Eglise de Rome. Période riche en trahisons et en coup bas.

Cette série produite par la BBC est très bien réalisée. Il y a un vrai travail pour rendre la série la plus historique possible. Beaucoup de scènes entièrement éclairées à la bougie, des musiques d’accompagnement faites avec des instruments d’époque (il me semble en tout cas), des mélodies très douces, qui font la part belle aux réflexions de Cromwell. Sa vie dans sa maison, avec ses filles, sa femme, les servantes et ses apprentis. Parfois un peu lente et contemplative cette série est très différente de la très clinquante The Tudors (série Canado-Irlandaise). J’ai beaucoup aimé l’ambiance, les personnages. Si vous avez l’occasion de voir cette série un jour, n’hésitez pas.

Publicités

Une réflexion sur “Wolf Hall – Peter Kosminsky

  1. Pingback: Wolf Hall – Peter Kosminsky | Un Art Quotidien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s