Pour un garçon – Nick Hornby – Adapté par Chris et Paul Weitz

pour_un_garcon-184x300Rentier oisif, célibataire fier de son immaturité et séducteur invétéré, Will a une nouvelle idée de génie pour draguer : assister à des réunions de parents célibataires. Mais la rencontre décisive à laquelle va le mener ce stratagème sera en fait celle d’un gamin de douze ans, Marcus, son opposé absolu sur l’échelle du cool. Quand Will se goinfre de modernité, Marcus écoute des disques de baba et porte des vestes en mouton. L’un  et l’autre ont pourtant un point commun qui va les rapprocher: leur solitude. Au travers des pérégrinations de cet improbable duo, Nick Hornby poursuit avec humour et sensibilité son exploration des ressorts de la masculinité.

Ce roman de Nick Hornby, très connu, grâce à l’adaptation cinématographique des frères Weitz (réalisateurs notamment de American Pie) avec Hugh Grant est un beau livre sur l’adolescence, l’amour et la solitude.

Un roman qui m’a fait penser par moment au livre Le Monde de Charlie pour son jeune héros adolescent. Dans le livre de Nick Hornby, on prend plus le temps que dans le film des frères Weitz. De nombreuses scènes donnent une autre vision des personnages, plus de profondeur dans les caractères. Le film est bon, bien écrit, bien joué, touchant, le livre a quand même un petit plus. Je suis un grand fan de Hugh Grant, et lorsque je lisais ce livre où des scènes n’ont pas été tournées, je voyais les acteurs du film les interpréter. Le livre se passe en 1994, plusieurs détails changent, le groupe Nirvana et la mort de Kurk Cobain sont des éléments importants, au niveau de la relation entre Marcus et Ellie. Avec le roman de Nick Hornby on s’attarde plus sur le personnage secondaire d’Ellie, comme sur le père de Marcus.

Certaines très bonnes scènes du film ne figurent pas dans le roman et ont été ajoutées, comme celle du concert, où je pleure d’émotion à chaque visionnage. Cette scène arrive à résumer beaucoup de choses, au niveau de l’évolution du personnage de Will. Nick Hornby a eu le temps de développer le retournement pour Will en une centaine de pages, les frères Weitz dans le film ont réussi avec une seule scène à nous faire percevoir les enjeux et le changement de comportement. Will qui restait seul sur son île a pris le risque de sortir, de se montrer, de s’affirmer comme ami pour Marcus.

Pour un garçon reste un de mes films de Hugh Grant préféré. Le roman a permis de continuer l’histoire, de la prolonger. Si vous aimez ce film, et que vous n’en avez pas assez, plongez vous dans le roman.

 

Une réflexion sur “Pour un garçon – Nick Hornby – Adapté par Chris et Paul Weitz

  1. Pingback: Pour un garçon – Nick Hornby – Adapté par Chris et Paul Weitz | Un Art Quotidien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s