Marseille – Kad Merad

affiche-175Paolo, qui a quitté Marseille pour le Canada à la suite d’un drame, doit y retourner 25 ans plus tard quand son frère, Joseph, lui apprend que leur père a eu un accident. Bien décidé à ne faire qu’un bref aller-retour, Paolo va se rendre compte que la ville de Marseille n’est pas celle qu’il croit…

Kad Merad nous offre avec Marseille un très beau portrait de personnages et une ode à la ville de Marseille. Film sensible et émouvant, ce portrait de famille déchiré par un drame survenu plus de vingt ans plus tôt, on découvre la vie pénible d’un homme attachant et plein de gouaille Joseph (Patrick Bosso), peintre sur des bateaux. Paolo (Kad Merad) redécouvre Marseille, en compagnie de son fils, petit canadien de 13 ans, qui devra apprivoiser l’accent marseillais (comme les marseillais devront apprivoiser le sien !)

Joseph fait revenir son frère à Marseille dans l’espoir de refonder la famille, de se retrouver. Le film est bien réalisé car rempli de petites touches d’humour et d’émotion. L’amnésie du père qui a été victime d’un accident de scooter, permettra de faire des petites scènes dans la chambre de l’hôpital pour que les souvenirs reviennent. La finale de la coupe d’europe Marseille Milan, Basile Boli, le mariage de Joseph, des parties de coinche. Toutes ces scènes très drôles montrent l’attachement des deux fils pour leur père. Kad Merad et Patrick Bosso forment une belle fratrie.

Marseille est un beau film sur la famille et les souvenirs partagés.

Publicités