Top réalité – Donald Westlake

719AX+dOo9L__SL1486_De véritables criminels qui commettraient leurs vrais forfaits en direct, juste sous les yeux des téléspectateurs ! A l’heure de la télé-réalité, le concept s’imposait, et Doug Fairkeep, producteur avant-gardiste, n’a pas hésité. Oui, mais voilà : il faut une « matière première humaine » qui, par définition, privilégie plutôt l’ombre et l’anonymat. Alléché par le cachet proposé et déjà bien conscient des difficultés juridiques que son activité soulève, Dortmunder accepte. Avant d’échafauder un plan beaucoup, beaucoup plus ambitieux. 

Premier roman de Donald Westlake que je lis, j’ai beaucoup aimé le style.

Le personnage principal John Dortmunder est un héros récurrent chez cet auteur, criminel, cambriolleur, il porte de nombreuses casquettes. Avec son équipe ils sont embauchés pour tourner une émission de télé réalité.

Producteur audacieux, Doug Fairkeep ne manque pas de toupet. Essayant de trouver le concept qui placera sa boite de production en tête de l’audimat, Doug va entrer en relation avec les malfaiteurs en leur proposant ce drôle de marché. Mais comment feront ils pour conserver l’anonymat ? Ils ne souhaitent pas que la police les arrête dés la première diffusion…

Mais c’est un coup dans le coup que vont tenter les filous ! Voler quelque chose sans que personne ne le remarque. Tout en étant filmé en train de voler quelque chose d’autre…

Il y a beaucoup d’ingéniosité dans ce roman, beaucoup de plaisir. On est captivé par les rebondissements. Le style de Westlake est vif, précis, sans détour. Des phrases souvent courtes, un esprit qui colle avec les personnages.

On dévore ce livre. Jusqu’à la dernière page on est emballés. J’aime les histoires de malfaiteurs, un peu à la Ocean Eleven, des criminels « gentils ». Les livres de braquage dans la veine de ce genre de films c’est plus rare, mais il s’agit peut-être d’une spécialité de Westlake, ça me donne envie d’en lire d’autres. De continuer de découvrir cet auteur, ces personnages récurrents. Voici un livre qui change des thrillers « policier » contre « méchant ».  

Une réflexion sur “Top réalité – Donald Westlake

  1. Pingback: Top réalité – Donald Westlake | Un Art Quotidien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s