Charly 9 – Jean Teulé

charly-9_79864_w250Charles IX fut de tous nos rois de France l’un des plus calamiteux. A 22 ans, pour faire plaisir à sa mère, il ordonna le massacre de la Saint Barthélemy qui épouvanta l’Europe entière. Abasourdi par l’énormité de son crime, il sombra dans la folie. Courant le lapin et le cerf dans les salles du Louvre, fabriquant de la fausse monnaie pour remplir les caisses désespérément vides du royaume, il accumula les initiatives désastreuses. Transpirant le sang par tous les pores de son pauvre corps décharné, Charles IX mourut à 23 ans, haï de tous. Pourtant, il avait un bon fond.

Charly 9 est un drôle de roman historique. Ecrit par Jean Teulé, avec un style étonnant, une prose fleurie (ou pas trop) pleine de blasphèmes, d’insultes, de « commeint » et autres succulentes surprises…

Charles IX est un roi qu’on ne connait pas vraiment. On ne se souvient pas vraiment de lui, sauf de ce massacre de la Saint Barthelemy. Le déclenchement de cette violente nuit, qu’il décida par faiblesse, le condamna à la folie et à la mort.

La mère de Charly, Catherine de Medicis aimant plus son second fils, Henri qu’elle souhaitait placer sur la couronne, n’a jamais apporté de soutien à son premier fils. Le livre de Jean Teulé dessine un portrait très surprenant de la cour du roi de France, bien éloignée des habituels romans ou films qu’on peut trouver.  De la violence, du langage vulgaire, des animaux tués à l’intérieur même du palais. Ce roi est très déroutant.

La folie transpire à toutes les pages.

Un roman où se croise Henri de Navarre, le futur Henri IV, le poète Ronsard « Mignonne, allons voir si ma rose… », et tant d’autres, mais ce roman historique qui aborde un personnage peu connu, est assez difficile à lire, on a du mal à apprécier le personnage principal, la folie nous l’éloigne. On observe donc ce roman en retrait, sans s’investir.

Je n’aurais sans doute pas un grand souvenir de ce roman, mais si certains éléments sont vrais j’aurais appris l’origine du 1er avril, ce qui est déjà quelque chose d’utile ! La royauté n’a pas porté que des grands hommes, la dégénérescence nous a mis des joyeux fous sur le trône du royaume. Charles IX en faisait partie, son petit frère Henri III, ne devait pas être mal non plus !

Un roman historique surprenant…

Une réflexion sur “Charly 9 – Jean Teulé

  1. Pingback: Charly 9 – Jean Teulé | Un Art Quotidien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s