Paddington – Paul King

paddingtonPaddington raconte l’histoire d’un jeune ours péruvien fraîchement débarqué à Londres, à la recherche d’un foyer et d’une vie meilleure. Il réalise vite que la ville de ses rêves n’est pas aussi accueillante qu’il croyait. Par chance, il rencontre la famille Brown et en devient peu à peu un membre à part entière.

L’ours Paddington est un classique de la littérature jeunesse. Symbole de l’Angleterre et de Londres il est représenté en statue à l’intérieur de la gare de Paddington.

Pour ce Noël 2014, Paddington est le film destiné aux enfants à voir.

Originaire du Pérou, vivant dans une forêt en compagnie de son oncle et de sa tante, Paddington a été élevé et éduqué selon les bonnes manières anglaises. Ces ours sont devenus passionnés par l’Angleterre et Londres, amoureux de la marmelade d’Orange, suite à leur rencontre avec un explorateur.

Une rencontre déterminante. Souhaitant découvrir Londres et rencontrer ce peuple charmant, Paddington va avoir l’opportunité d’effectuer ce long voyage. Passager clandestin d’un cargo, caché dans un bateau de sauvetage avec des pots de marmelade d’orange comme ravitaillement, Paddington parviendra à Londres, perdu, seul, au milieu du flot ininterrompu de voyageurs pressés dans une gare.

Quand une famille l’aperçu, Paddington profita de l’occasion pour trouver enfin, un foyer.

Devant l’arrivée de cet ours, le père de famille (amusant de retrouver Lord Grantham (Downton Abbey) dans ce rôle comique) essaiera de prévenir les dégâts qui seront inévitables.

Une famille désunie qui avec l’arrivée de Paddington retrouvera sa cohésion, un bel esprit de famille et de courage. Un film sur la découverte d’un nouveau monde, de nouvelles coutumes et dangers. J’ai beaucoup aimé ce film. Très divertissant pour les adultes, beaucoup d’humour, de second degré et d’allusions à la culture cinématographique, tout en restant très amusant pour les enfants qui rient des gaffes de l’ours ! A noter tout de même que ce film peut inquiéter, une méchante jouée par Nicole Kidman digne de Cruela, pourra glacer le sang des jeunes spectateurs.

Beaucoup de tension et de suspense pendant ce film, sans doute un peu trop pour le jeune public (film à partir de 3 ans… sans doute trop jeune) qui ne supportera pas trop les très fortes montées d’adrénaline.

Un film de Noël, familial, comme on les aime. Très belle qualité d’images de synthèse, le doublage français est très bon, avec Guillaume Gallienne très touchant dans ce rôle d’ours…

 

 

Une réflexion sur “Paddington – Paul King

  1. Pingback: Paddington – Paul King | Un Art Quotidien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s