Les témoins de la mariée – Didier van Cauwelaert

« Nous étions ses meilleurs amis : il nous avait demandé d’être ses témoins. Trois jours avant le mariage, il est mort dans un accident de voiture.
Ce matin, à l’aéroport, nous attendons sa fiancée. Elle arrive de Shanghai, elle n’est au courant de rien et nous, tout ce que nous savons d’elle, c’est son prénom et le numéro de son vol.
Qui aurait pu se douter qu’un tel drame redonnerait un sens à notre vie, et nous ferait enfin découvrir le bonheur ? A nos risques et périls… Elle nous bouleverse, nous fascine, nous rend fous, mais cette Chinoise de vingt ans est-elle la femme idéale ou bien la pire des tueuses ? »

Partant d’une idée simple, ce roman de Didier Van Cauwelaert est rafraichissant, mais pas beaucoup plus… Ce n’est pas le livre de l’année, trop succinct, trop bref, avec des personnages pas forcément crédibles, on passe quand même un bon moment, en compagnie de cette fiancée japonaise, métamorphosée par quelques milliers d’euros.

Un récit un peu convenu tout de même, on a déjà lu ou vu des histoires qui y ressemblaient.

Ce roman est raconté par quatre narrateurs, les quatre témoins, témoins de ce mariage et de cette histoire, un peu surnaturelle. Que leur ami d’enfance, grand séducteur mais trop volage pour se poser sur un seul nid, ait décidé de se marier, tous les témoins sont étonnés. Cela ne lui ressemble pas, surtout pas pour une femme avec si peu de charme -qu’est ce que cela cache ?.

Le roman se lit comme un Amélie Nothomb, se dévore plutôt. Cela ne révolutionnera pas la littérature, peut-être que certains romanciers ne prennent de nos jours, pas assez à cœur de se mettre face à des défis, ils écrivent des petits livres simples, rapidement ficelés, racontés sans grand talent…

On attend plus de la littérature, qu’elle nous fasse voyager, qu’elle nous bouleverse par des histoires intenses et sortant de l’ordinaire. Ce roman très ancré dans son époque, m’a fait penser à La Délicatesse, pas un grand compliment je l’avoue.

Didier Van Cauwelaert m’avait chamboulé avec L’Évangile de Jimmy, une histoire différente, nouvelle… Les témoins de la mariée est un « petit » livre dans une bibliothèque déjà trop fournie de romans trop vite écrits.

Faites nous rêver. Bouleversez nous…

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s