22/11/63 – Stephen King

th22 novembre 1963 : 3 coups de feu à Dallas.
Le président Kennedy s écroule et le monde bascule.
Et vous, que feriez-vous
si vous pouviez changer le cours de l Histoire ?

Un livre sensationnel… et une confirmation : Stephen KING est pour moi le meilleur romancier !

Il nous propose une plongée dans l’histoire Américaine, dans les années 60, avec son héros, un professeur d’anglais d’un lycée du Maine, Jake. Une histoire digne des plus grands mythes de la science fiction, le retour dans le passé. Mythe tellement utilisé qu’il pourrait être redondant, agaçant, mais sous la plume de Stephen King, tout prend une autre tournure.

Nous ne sommes plus seulement dans la science fiction, mais dans la vie. La Vraie.

Avec son héros qui parcoure le passé de son pays, du Maine, jusqu’à Dallas, Stephen King prend le temps de revisiter sa jeunesse, une époque où la consommation de tabac dans les bars était aberrante, la télévision en noir et blanc, internet une utopie et l’essence vraiment pas chère !

Jake a un objectif, sauver Kennedy. Mais tout en sachant qu’un changement de cette taille pourrait avoir des répercussions immenses, il prépare son coup en sauvant la famille d’un ami, le concierge du lycée où il enseigne, pour savoir comment l’avenir évoluera avec un changement à priori, moins important.

Chaque plongée dans le passé remet les compteurs à zéro. Tout est à recommencer. Il arrive dans une ruelle, un jour de septembre 1958, à 11h58, rencontrant le même ivrogne. Jake commence à prendre plaisir à cette aventure, rouler dans des voitures de légende, les cheveux au vent. La vie était belle en 1958, la vie ne coutait presque rien.

Mais on sent toujours que tout peut arriver avec Stephen King. Le livre n’est pas une promenade de santé car, comme Jake le sait, le passé ne veut pas se faire changer. Il luttera. On croisera des personnes étonnantes et émouvantes, de l’alcoolique SDF, à Lee Harvey et sa femme Marina, jusqu’à Sadie.

Stephen King prend le temps de construire son histoire et de tisser des liens forts. Cette aventure, qui durera plusieurs années, permettra à Jake de redevenir enseignant dans le passé, de rencontrer des jeunes plein d’avenir, de créer des spectacles de théâtre, et changer leur vie ! Pour le meilleur comme pour le pire, car comme je vous le disais, le passé ne veut pas être changé, et un simple spectacle de théâtre créé par un visiteur du futur aura des conséquences.

Ne parlons pas de cette idée d’arriver à temps pour sauver JFK !

Le roman est épais, dense. On lutte pour arriver à le poser le soir… Lorsque les yeux se ferment on revit cette histoire, on pense à cette idée, et si on pouvait changer le passé, que se passerait il ?

Stephen King est un maître du suspense et de la science fiction et ne se prive pas de se faire plaisir avec ce roman qui m’a convaincu jusqu’à la dernière ligne.

Un roman exceptionnel, à lire, à dévorer jusqu’à la dernière page. A conseiller à vos amis. Ce livre est si bon que vous n’en ressortirez pas indemne.

Une réflexion sur “22/11/63 – Stephen King

  1. Pingback: 22/11/63 – Stephen King | Un Art Quotidien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s