Main dans la main – Valérie Donzelli

main dans la mainQuand Hélène Marchal et Joachim Fox se rencontrent, ils ont chacun des vies bien différentes. Hélène dirige la prestigieuse école de danse de l’Opéra Garnier, Joachim, lui, est employé d’un miroitier de province.
Mais une force étrange les unit. Au point que, sans qu’ils puissent comprendre ni comment, ni pourquoi, ils ne peuvent plus se séparer.

Le film de Valérie Donzelli, Main dans la Main, m’avait attiré comme un aimant dés la première seconde de la bande annonce. Ayant beaucoup aimé son précédant film La Guerre est déclarée, très touchant, j’allais voir Main dans la Main confiant. Porté par une Valérie Lemercier que j’aime beaucoup, peu de chances au final de se tromper.

Et pourtant. La bande annonce promet, mais le film déçoit.

L’idée de départ, qui irait très bien dans un sketch ou un programme court ne tient pas la longueur du long métrage. En 1h25, j’ai déjà eu le temps de m’ennuyer et de me demander si le programme du cinéma ne s’était pas trompé dans la durée du film.

Cette attirance irrépressible, ce besoin d’être collé sans arrêt l’un à l’autre, de faire les mêmes gestes, s’agirait-il du début de l’amour ? Ou d’un sort ?

J’avais vu dans des commentaires sur le film, qu’il parlerait d’amour, que le film faisait réfléchir sur le commencement, sur la question de l’attirance. Je n’ai pas vu ça du tout. Juste une succession de scènes parfois drôles. On ne retrouve pas du tout l’émotion de La guerre est déclarée, il n’y a que du burlesque. Des personnages secondaires stéréotypés et pas crédibles. Oui, c’est ça… Le film manquait de crédibilité, on peut aimer un film hors du temps, hors de tout, mais j’aime avoir la sensation de conserver les pieds sur terre. Et là, avec Main dans la Main, nous flottons. Pas assez de réalisme.

Le choc des deux cultures pouvait promettre des moments intéressants, et le burlesque ne surgissant que par moments pour appuyer sur le propos. Trop, c’est trop…

Mais Valérie Donzelli, s’est, selon moi, un peu trompé, elle n’a pas réussi à emporter le spectateur avec elle, dans cette histoire improbable. Soulignons toutefois une bande son de qualité, mêlant musique classique et électronique.

Publicités

Une réflexion sur “Main dans la main – Valérie Donzelli

  1. Pingback: Main dans la main – Valérie Donzelli « Un Art Quotidien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s