Il a déjà tes yeux – Lucien Jean Baptiste

080809-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxPaul est marié à Sali. Tout irait pour le mieux s’ils arrivaient à avoir un enfant. Jusqu’au jour où Sali reçoit l’appel qu’ils attendent depuis si longtemps : leur dossier d’adoption est approuvé. Il est adorable, il a 6 mois, il s’appelle Benjamin. Il est blond aux yeux bleus et il est blanc. Eux… sont noirs !

Un beau film. Belle histoire, personnages impeccables, situations loufoques… mais pas seulement !

Le film de Lucien Jean Baptiste est une vraie réussite.

Comédie sur l’adoption d’un petit garçon blanc par un couple noir, l’aide sociale à l’enfance a décidé de placer cet enfant chez ce couple de fleuriste. Chose intolérable pour l’assistante sociale (excellente Zabou Breitman) qui va lutter de toutes ses forces pour contrecarrer ce projet d’adoption.

Et oui, adopter un petit noir pour un couple de blanc, ça passe beaucoup plus simplement, dans le sens inverse, la société est encore bien archaïque. La jeune mère adoptive est prise pour la nounou. Racisme quotidien, ordinaire, scandaleux.

Cette situation « improbable » est source de nombreuses situations comiques. Les personnages secondaires sont excellents mais saluons le joli couple formé par la magnifique Aissa Maiga et Lucien Jean Baptiste que je découvre vraiment dans ce film, ayant raté La Première Etoile et ses autres réalisations.

Il a déjà tes yeux m’a vraiment touché, le portrait de cette famille de Sénégalais est hilarant, le rôle de Mamita (et ses mimiques) est à tomber par terre. Cette histoire va toucher tous les couples, rappeler des bons souvenirs aux parents adoptants, et faire rire aux éclats pour les pitreries de Vincent Elbaz !

Publicités