Avenue des Géants – Marc Dugain

géantAl Kenner serait un adolescent ordinaire s’il ne mesurait pas près de 2,20 mètres et si son QI n’était pas supérieur à celui d’Einstein. Sa vie bascule par hasard le jour de l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy. Plus jamais il ne sera le même. Désormais, il entre en lutte contre ses mauvaises pensées. Observateur intransigeant d’une époque qui lui échappe, il mène seul un combat désespéré contre le mal qui l’habite. Inspiré d’un personnage réel, Avenue des Géants, récit du cheminement intérieur d’un tueur hors du commun, est aussi un hymne à la route, aux grands espaces, aux mouvements hippies, dans cette société américaine des années 60 en plein bouleversement, où le pacifisme s’illusionne dans les décombres de la guerre du Vietnam.

Marius – Daniel Auteuil

mariusL’histoire de MARIUS se déroule sur le Vieux-Port de Marseille, dans le Bar de la Marine tenu par César et son fils Marius. Marius ne rêve que d’embarquer sur un des bateaux qui passent devant le bar et prendre le large vers les pays lointains. Fanny, jeune et jolie marchande de coquillages, aime secrètement Marius depuis l’enfance ; Marius, sans l’avouer, a toujours aimé Fanny. Pour retenir Marius, pressenti pour un engagement sur un navire d’exploration, Fanny lui dévoile son amour pour lui et parvient à attiser sa jalousie en provoquant une vive dispute entre Marius et un vieil ami de César, le maître-voilier Panisse, qui, beaucoup plus âgé, courtise Fanny.

Stockholm noir – L’argent facile – Jens Lapidus

stockholm noirEntraînant le lecteur dans les bas-fonds dune capitale en apparence aseptisée, Stockholm noir est le premier volet d’une trilogie criminelle où les réseaux cosmopolites de la mafia se livrent au trafic de cocaïne et au crime organisé.

Mrado, gros bras de la pègre yougoslave, est capable de briser d’une main les doigts d’un adversaire pendant que de l’autre il pince la joue de sa petite fille. JW, étudiant le jour, et simple chauffeur de taxi de temps en temps, rêve de devenir un caïd de la nuit et d’écraser les gosses de riches. Jorge, dealer latino, enrage derrière les barreaux. Mais plus pour longtemps… Tous trois sont engagés dans une course à l’argent facile, à la vengeance et s’affrontent dans un cocktail explosif. Passions, drogue, sexe, tout est là.

Dans un Stockholm de tous les dangers, qui n’est pas sans rappeler le New York des années trente où la violence pouvait surgir à chaque coin de rue, l’auteur nous embarque d’une écriture rapide et glacée dans un suspense sulfureux.
Jens Lapidus, 34 ans, a été désigné par la presse comme le James Ellroy suédois. Brillant avocat pénaliste, il a puisé dans ses longues heures passées dans les prétoires la matière brute de ce premier roman qui a enflammé tous les pays Scandinaves, et dont les droits de traduction ont été vendus dans vingt pays.