L’homme chauve souris – Jo Nesbo

nesboParce qu’une jeune Norvégienne a été sauvagement jetée d’une falaise à l’autre bout du monde en Australie, l’inspecteur Harry Hole de la police d’Oslo est envoyé sur place par une hiérarchie soucieuse de l’évincer. Ce qui n’aurait dû être que routine diplomatique va se transformer en traque impitoyable au fur et à mesure de meurtres féroces qu’Harry Hole refuse d’ignorer. Autre hémisphère, autres méthodes… Associé à un inspecteur aborigène étrange, bousculé par une culture neuve assise sur une terre ancestrale, Hole, en proie à ses propres démons, va plonger au cœur du bush millénaire. L’Australie, pays de démesure, véritable nation en devenir où les contradictions engendrent le fantastique comme l’indicible, lui apportera, jusqu’au chaos final, l’espoir et l’angoisse, l’amour et la mort : la pire des aventures.

Un auteur dont beaucoup de lecteurs disent du bien figurait sur ma liste de livres à découvrir… Jo Nesbo et son premier livre L’homme chauve souris m’a un peu déçu. Je m’attendais à quelque chose de mieux, de plus prenant, de plus innovant. Ici, l’inspecteur Harry Hole ressemble à beaucoup d’autres inspecteurs, les mêmes inclinaisons pour l’alcool et la dépression… en plus Harry Hole m’a l’air assez antipathique. Je n’ai pas été touché par cet inspecteur, comme on peut l’être avec Kurt Wallander.

L’intrigue est par moment secondaire, comme dans les livres de Mankell, l’environnement est central… La psychologie des personnages, leurs décisions, leurs histoires personnelles surgissent au milieu des chapitres. L’intrigue du coup perd de son intérêt, on sombre un peu vers le milieu du livre et on s’ennuie.

J’ai eu du mal à terminer ce roman, à aller jusqu’à la fin, le livre me tombait un peu des mains. Le revirement de situation est un peu gros, peu crédible, pas forcément bien amené.

Je ne suis pas intéressé à l’idée de découvrir l’environnement de Jo Nesbo, ses autres livres… Peut-être quand ils seront adaptés, la vision du réalisateur m’intéressera, et la vitesse du cinéma accélérera sans doute l’intrigue. Je ne vous recommande pas de lire ce roman. Il ne m’a pas plu, bien qu’il ait obtenu de nombreux prix à sa sortie.

Publicités

3 réflexions sur “L’homme chauve souris – Jo Nesbo

  1. Pingback: L’homme chauve souris – Jo Nesbo | Un Art Quotidien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s