Alex – Pierre Lemaître

alexQui connaît vraiment Alex ? Elle est belle. Excitante. Est-ce pour cela qu’on l’a enlevée, séquestrée et livrée à l’inimaginable ? Mais quand le commissaire Verhoeven découvre enfin sa prison, Alex a disparu. Alex, plus intelligente que son bourreau. Alex qui ne pardonne rien, qui n’oublie rien, ni personne. Un thriller glaçant qui jongle avec les codes de la folie meurtrière, une mécanique diabolique et imprévisible.

Ce roman, qui par la couverture, m’avait souvent fait envie, est le deuxième tome d’une série consacrée à Camille Verhoeven, un commissaire court sur pattes, 1m45 environ. En commençant le livre j’ai été surpris et un peu déçu de ne pas commencer par le tome 1 comme je le pensais. Le premier livre de la série c’est Travail soigné.

Mais on peut commencer par Alex, on prend rapidement ses marques pour découvrir ce nouveau commissaire.

Même si l’histoire ne manque pas de rebondissements je n’ai pas été vraiment emballé. Je ne sais pas vraiment ce qui m’a embêté. On découvre petit à petit l’histoire d’Alex, son passé, ce qu’elle a fait, ce qu’elle a subit. Le personnage d’Alex est intéressant. Celui de Verhoeven également, même s’il a l’air perturbé par ce qui s’est passé dans le premier tome et qu’on découvre progressivement. De retour au travail après ce drame personnel, il semble dépassé par les évènements, retrouvant et réintégrant son équipe hétéroclite, Louis et Armand. Le livre alterne les deux personnages principaux Alex et Camille, l’enquête avance au même rythme que nos découvertes. Nous en savons plus que la police. Les rebondissements parviennent à un superbe final qui ne m’a pas du tout déplu.

Alex est un livre bien ficelé mais qui ne m’a pas complètement convaincu. Je ne lirai pas de suite d’autres romans policier de cet auteur.

 

Publicités