Touristes – Ben Wheatley

touristesTina a toujours mené une vie paisible et bien rangée, protégée par une mère possessive et très envahissante. Pour leurs premières vacances en amoureux, Chris décide de lui faire découvrir l’Angleterre à bord de sa caravane. Un vrai dépaysement pour Tina. Mais très vite, ces « vacances de rêve » dégénèrent: touristes négligents, ados bruyants et campings réservés vont rapidement mettre en pièces le rêve de Chris et de tous ceux qui se trouveront sur son chemin…

L’humour anglais décapant.

Il n’y a qu’eux pour oser ça.

Un couple dans une caravane, des touristes, pour une virée dans les profondeurs de l’Angleterre. Pour elle, c’est un deuil à surmonter, celui de Poppy, un petit chien, culpabilisée par une mère envahissante. Pour lui, c’est pour prendre le large au cours d’une année sabbatique pour écrire un livre.

Au fil des rencontres, des visites, notre charmant couple de touristes va croiser des compagnons de voyage, partageant quelques visites avec eux, quelques péripéties…

Nous charmant couple, n’est en fait, absolument pas charmant. Lui s’agace dés qu’une personne mal éduqué jette son papier par terre, jalouse un « vrai » écrivain et sa chouette caravane. Elle, qu’on croirait sage comme une image, discrète, n’en est pas moins ultra jalouse, prête à tout pour garder son homme.

Le film est une comédie grinçante, brisant les tabous, les conventions. Nos compagnons sont des tueurs en apprentissage. Le voyage dégénérera et les morts vont pleuvoir. Écrasé par une caravane, assommé par un bout de bois, jeté dans le vide au dessus d’un pont… les raisons sont bien souvent minimes. Il en faut peu pour énerver nos touristes.

La mise en scène se concentre sur les deux personnages principaux, sur la caravane, sur la route, les campings et les paysages. Ben Wheatley que je ne connaissais pas a un ton unique, il laisse libre court à la folie de ses idées, des dialogues savoureux, grinçants, des scènes décapantes. Le duo d’acteur avait créé à l’origine un sketch avec cette histoire, puis un court métrage. Ils ont également écrit le scénario du film.

Bon, néanmoins on est loin du film indispensable à voir, on est dans un film pour un public connaisseur, amateur d’humour noir, de meurtres barbares, de sang. Touristes est sans doute un peu trop fou dans sa forme pour convaincre un public plus large. Je me suis amusé à reconnaitre des lieux visités, je crois avoir reconnu le Peak District, le Lake district, les belles routes anglaises que j’aimais tant. Une comédie grinçante qui bien qu’elle soit plaisante, ne casse pas trois pattes à un canard. 

Publicités

Une réflexion sur “Touristes – Ben Wheatley

  1. Pingback: Touristes – Ben Wheatley « Un Art Quotidien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s